Accueil > Skol-vamm > Yezh dre gomz > Urzhiataerezh ha yezh dre gomz er skol-vamm

Urzhiataerezh ha yezh dre gomz er skol-vamm

vendredi 15 février 2013, par Isabelle.

Des jeux de memory pour acquérir du vocabulaire. Une thèse sur la langue orale et l’informatique.

 C’hoarioù memor evit deskiñ geriaoueg


Ar penn, an dorn, ar c’horf, an niveroù, an niveroù benel ha gourel, gant pemp c’hoari memor digoust ha stumm pdf da bellgargañ war lec’hienn TES, amañ : http://www.cndp.fr/crdp-rennes/crdp/services/tes/ Hent da heuliañ evit kavout anezhe : "Brezhoneg" => "c’hoari memor". Staliañ anezhe en urzhiataerioù ar c’hlas evit lakaat ar skolidi da bleustriñ emren. Ar c’hoarioù savet gant Malo Ar Menn a blij d’ar vugale ; ret eo lakaat ur selaouer ha dibab distagadur ar gerioù.
- An anvioù-gwan : 4 c’hoari memor (N. 1, 2, 3, 4) digoust ha pellgargapl war lec’hienn TES.

 Tezenn gant Michel MERMET (2006) enlinenn

Amañ : http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/19/93/37/PDF/thesemermet.pdf

Informatique et maîtrise de l’oral en maternelle bilingue breton-français : modèle de l’élève dans le dialogue enfant-ordinateur et ergonomie de la parole en breton.

"Résumé :
L’analyse des interfaces logicielles en langue bretonne montre qu’il
manque, dans le cadre de la conception de projets informatiques éducatifs,un modèle de l’élève clairement défini.
Tout en reconnaissant qu’il ne peut y avoir a priori de modèle
adaptable à tous les élèves et à toutes les situations éducatives, notre
étude vise à construire un "modèle de l’élève bilingue", au sens large,
permettant de caractériser une situation d’apprentissage qui a pour
fonction la maîtrise de l’oral et pour objet le dialogue enfant-ordinateur.
Nous avons analysé, à partir d’un corpus de paroles bilingues
breton-français, les conditions d’apprentissage précoce d’une deuxième
langue entre deux et quatre ans, auprès d’élèves d’une classe bilingue de
petite section de maternelle.
Nos objectifs sont de cerner le contexte d’apprentissage du breton à
l’école, d’analyser la parole bilingue de l’élève et de construire des outils
d’évaluation des interfaces orales.
Ceci afin d’évaluer, dans le dialogue oral enfant-ordinateur, les
attributs phonétiques et prosodiques (synthèse vocale en breton), la
facilité d’apprentissage de l’élève et la qualité de l’apprentissage." (Tennet eus an dezenn gant M. MERMET)